Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo NeufImmo Neuflundi 20 février 2017 à 12h37

Le prix des logements neufs en nette baisse à Lille


Les prix du neuf remontent dans la plupart des grandes villes françaises
Les prix du neuf remontent dans la plupart des grandes villes françaises
Les prix du neuf remontent dans la plupart des grandes villes françaises (©Philippe Huguen - AFP)

Alors que la demande de logements reste soutenue, les prix du neuf poursuivent leur remontée dans la plupart des grandes villes françaises. En revanche, ils baissent sensiblement à Lille... où les loyers sont encadrés depuis début février.

(LaVieImmo.com) - À l'instar de l'immobilier ancien, le secteur du logement neuf poursuit sa reprise en France. Les chiffres de la Fédération des promoteurs immobiliers seront publiés demain, mais le site Trouver-un-logement-neuf.com donne déjà une tendance. Selon le portail, qui a passé au crible les 150 villes qui construisent le plus, le prix moyen d'un appartement de trois pièces en février tourne désormais autour des 250.000 euros, soit une progression de près de 1% comparé à août 2016, indique le portail . Cette hausse modeste cache néanmoins de fortes disparités selon les régions.

Par exemple, à Paris, il faut débourser 677.000 euros pour s'offrir un 3-pièces. Sans surprise, la capitale culmine en tête des villes les plus chères de l'Hexagone, aux côtés de trois communes de l'ouest parisien: Boulogne-Billancourt (613.600 euros), Issy-les-Moulineaux (497.000) et Puteaux (464.600 euros).

En cause, le niveau élevé de la demande, qui profite bien sûr de la faiblesse des taux d'intérêt, mais également du prêt à taux zéro qui aide certains ménages à acquérir leur première résidence principale. Autre catalyseur: l'investissement locatif, dopé lui-même par le dispositif Pinel qui permet de déduire fiscalement une partie du prix d'acquisition d'un bien, à condition de le louer.

Lille et Grenoble échappent à la hausse des prix

Parmi les villes les moins chères pour acquérir un T3, on peut citer Marseille (151.000 euros), Reims (160.900 euros) ou Le Mans (161.100 euros). Par ailleurs, la palme de la plus forte baisse des prix dans le neuf revient à Annecy-le-Vieux (-11,5% en 6 mois). Mais d'autres villes comme Lille s'inscrivent en fort repli (-8%). Faut-il déjà y voir une des conséquences de l'encadrement des loyers mis en place début février dans l'agglomération lilloise? La mesure fait-elle fuir les propriétaires bailleurs, moins nombreux à mettre leur maison ou leur appartement en location? Le portail immobilier s'interroge. À Grenoble, où le dispositif est demandé par les collectivités, les prix ont également reculé de plus de 5%.

Le spécialiste de l'immobilier neuf évoque enfin l'impact du Grand Paris, vaste chantier dont l'objectif est de moderniser le réseau de transport en Ile-de-France avec la création de nouvelles lignes de métro automatique, le Grand Paris Express. Alors que les travaux de la ligne 15 ont déjà commencé, les villes situées dans le département du Val de Marne qui seront mieux desservies voient ainsi leurs prix progresser très nettement, à l’image de Vitry-sur-Seine (+11,6% sur 6 mois) ou encore d'Alfortville (+9,4%). Même tendance à Maisons-Alfort et Créteil qui enregistrent des hausses de près de 5%.



Retrouvez notre sélection de programmes neufs, partout en France >>

Julien Mouret et Marie Coeurderoy

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)