Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo NeufImmo Neuflundi 6 juillet 2015 à 09h57

Immobilier neuf : La France, troisième pays le plus cher d'Europe


L'immobilier neuf français parmi les plus cher d'Europe
L'immobilier neuf français parmi les plus cher d'Europe
L'immobilier neuf français parmi les plus cher d'Europe (©Fotolia)

Le Royaume-Uni est le pays où acquérir un logement neuf est le plus difficile en Europe, selon une étude du cabinet Deloitte. Mais la France n'est pas très loin.

(BFM Immo) - L'immobilier neuf est-il trop cher dans l'Hexagone ? Une étude de Deloitte permet de comparer les prix dans de nombreux pays européens, ainsi qu'en Israël et en Russie. Le constat : c'est au Royaume-Uni et en Israël que l'on trouve les prix les plus chers, suivi de la France à la troisième place, et de la Suède à la quatrième.

Si l'on ne retient que les prix dans les grandes métropoles européennes, la France est alors deuxième du palmarès, derrière l'Angleterre. Ainsi, en 2014, il fallait ainsi compter 14.089 €/m² en moyenne dans le centre de Londres, contre 10.266 euros/m² à Paris. De l'autre côté du tableau, c'est à Porto, au Portugal, que l'on trouve les tarifs les moins chers du marché : 860 euros par m² ! Mais les plus fortes évolutions de prix dans l’immobilier résidentiel neuf sont enregistrées en Irlande (+31,7 % en 2014 par rapport à 2013), en Israël (+25,6 %) et au Royaume-Uni (+21,6 %), selon Deloitte.

3 années de salaire en Belgique, entre 6 et 8 en France

Dans quel pays peut-on accéder à la propriété le plus aisément sur le Vieux continent ? En Belgique, selon Deloitte, où il faut compter 3,2 années de salaire brut pour acquérir un logement de... 70 m². Pour la même surface, il faudra entre 6 et 8 ans en Italie, en Pologne et en France pour y parvenir, alors qu'on passe à plus de 12 ans en Israël.

Les plus fortes baisses de prix ont quant à elles eu lieu en Italie, et surtout en Russie (-16,6% sur un an en euros). Une diminution non surprenante pour cette dernière, qui « s’explique en grande partie par la dépréciation du rouble ».

Les prix semblent globalement partis sur une tendance haussière, un peu partout en Europe, notamment à cause du déficit de construction : « le développement du parc immobilier résidentiel ne cesse de diminuer depuis 2011. Ainsi, on comptait 2,4 logements terminés pour 1.000 citoyens en 2014, contre 2,5 en 2013 », conclut l'étude.



Retrouvez notre sélection de programmes neufs, partout en France >>

Léo Monégier - ©2020 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)