Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo NeufImmo Neufmardi 5 janvier 2016 à 12h00

Ce qu'il faut savoir avant d'acheter son terrain pour construire


Une petite liste de conseils éclairants avant de franchir le gué.
Une petite liste de conseils éclairants avant de franchir le gué.
Une petite liste de conseils éclairants avant de franchir le gué. (©Wikimedia Commons)

Acquérir un terrain et construire sa bâtisse n'est pas une mince affaire. Quelles sont les règles d’or pour réussir son opération ? Une petite liste de conseils éclairants avant de franchir le gué.

(LaVieImmo.com) - Les avantages d’un terrain en lotissement ou en terrain diffus :

- Un terrain en lotissement vous permettra de bénéficier à la fois de nombreux avantages tout en étant exposé à quelques inconvénients. Situés généralement dans la proximité des grandes agglomérations, les lotissements seront viabilisés pour être vendus en parcelles. Les raccordements aux réseaux divers s’effectuent sans difficulté. Par ailleurs, la nature du sous-sol est garantie, ce qui signifie que le lotisseur se charge d’obtenir les autorisations et attestations nécessaires pour rendre le terrain constructible, ce qui réduit pour vous la masse des tracas administratifs. Attention tout de même à ne pas sous-estimer les contraintes du cahier des charges et du règlement du lotissement concernant l’architecture, le respect du paysage (couleur des toitures, des boiseries, du bâtiment, etc.).

- Acheter un terrain isolé en secteur diffus vous offre une plus grande liberté de choix et de construction. Mais la liberté a un prix. La contrepartie reste que vous êtes seul maître à bord, avec les avantages et les inconvénients. Vous aurez par exemple à assumer la charge financière de l’expertise et du coût des travaux nécessaires concernant la viabilisation du terrain. Suivant la nature du terrain choisi, vous aurez à veiller aux moyens d’accéder à votre future maison, ce que les pouvoirs publics ne vous garantissent pas. La liberté de construction, notamment de la forme architecturale, n’est pas totale, inscrite dans les règles de l’urbanisme et de construction en vigueur. Mais au final, quel bonheur d’habiter la maison de nos rêves…

Une maison à construire sur quelle surface ?

En milieu urbain ou périurbain, la plupart des terrains s’étendent en général sur 300 m². Un terrain, plus rare, de 500 m² vous permettra de garder une distance respectueuse avec vos voisins. Mais il coûtera plus cher et son entretien aussi… Les prix varient d’une région à l’autre, de l’ordre de 40€/m² en zone rurale et de 300€/m² dans les banlieues recherchées des grandes villes. L’achat d’un terrain plat et carré facilitera les conditions de la construction et facilitera les aménagements ultérieurs.

Comment distinguer un "bon sol" d’un "mauvais sol" ?

Si le sol idéal n’existe pas, certains se distinguent par des critères qualitatifs plus ou moins importants : le sous-sol de votre terrain doit être stable et fluide pour assurer les fondations de votre future maison. Les sols rocheux ou formés de sable ou de gravier ont la réputation d’être de bons sols, ceux composés d’argile, de limon, de remblais comportent des risques de tassements ou de glissements. Écrire une petite liste des points importants à ne pas négliger : la présence ou pas d’une nappe phréatique, de canalisations anciennes, de galeries ou carrières enterrées, etc. Si des doutes existent, il faut impérativement sonder le terrain pour les lever.

Choisir la bonne orientation

Une vue imprenable sur la vallée ? Possible mais difficile à obtenir… Le code civil réglemente les vis-à-vis entre voisins, à vous de ne pas commettre d’impairs, cela vous évitera de tout savoir de ce que vivent vos voisins ! Pour votre qualité de vie, l’ensoleillement est un critère essentiel. Bien orientée, votre future maison vous permettra de faire des économies d’énergie : optez plutôt pour une orientation sud-ouest, bannissez le plein-sud ou le plein-nord.

L’incontournable certificat d’urbanisme

C’est le point de départ de votre projet. Le certificat d’urbanisme est délivré gratuitement par la mairie de la commune où se situe le terrain que vous convoitez. Il vous éclairera sur la situation, la constructibilité, la viabilité de la parcelle concernée, sur les règles d’urbanisme en vigueur dans la commune. Une étude approfondie de ce document vous évitera des déconvenues une fois la construction lancée.

©2019 LaVieImmo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)