Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo NeufImmo Neufjeudi 21 mars 2013 à 12h54

Baisse de TVA confirmée dans le logement social


Les bailleurs sociaux économiseront 6 000 € de fonds propres par logement construit
Les bailleurs sociaux économiseront 6 000 € de fonds propres par logement construit
Les bailleurs sociaux économiseront 6 000 € de fonds propres par logement construit (©dr)

François Hollande a annoncé jeudi l’instauration d’un taux réduit de 5 % pour la construction de logements sociaux. La mesure sera mise en œuvre l'année prochaine, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2014.

(BFM Immo) - Le Président de la République, qui présentait son plan d'urgence en faveur du logement à Alfortville, dans le Val-de-Marne, a confirmé que le taux de TVA applicable à la construction de logements sociaux serait ramené de 7 à 5 % à compter du 1er janvier 2014. A cette même date à laquelle le taux de TVA intermédiaire, applicable notamment aux opérations de construction doit être porté de 7 à 10 %. L’écart de cinq points « permettra aux bailleurs sociaux d’économiser 6 000 € de fonds propres par logement neuf réalisé », précise le texte de présentation de la mesure. Couplée à « l’exonération d’impôt sur les sociétés des bailleurs sociaux », celle-ci « constitue une part importante de l’aide de l’Etat à la production de logement social ».

Le gouvernement vise un objectif de production de 150 000 logements sociaux par an, et estime que l’abaissement de la TVA dans le secteur contribuera à la réalisation de 22 500 logements.

45 000 créations d'emplois

L’une des premières à réagir à cette annonce, l’Union sociale pour l’habitat (USH) estime que « le retour à une TVA réduite de 5% pour la production de logements sociaux […], au-delà des aspects financiers, permet de clarifier le contexte dans lequel évoluent les organismes HLM. Nous rappelons qu’il s’écoule environ trois ans entre la décision de lancement d’un projet et sa réalisation, et que cela représente plusieurs dizaines de milliers d’emplois dans le secteur du bâtiment, ajoute l’union. L’absence de lisibilité a donc un impact très concret sur la production de logements sociaux. Il était, dès lors, urgent que le gouvernement rassure rapidement les acteurs du logement social sur le contexte financier et réglementaire ». Le gouvernement estime que 45 000 emplois devraient être créés en 2014 du fait de cette mesure.

Le manque à gagner en termes de finances publiques est évalué à 40 millions d’euros.

Emmanuel Salbayre - ©2020 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/04/2013 à 17:10 par Onaniste

    A quand des HLM à saint germain des près ???

  • 0 Reco 29/03/2013 à 03:35 par Bailleur en colère

    Et pendant ce temps l'acquéreur d'un logement dans le parc privé paie la TVA plein pot, et, en en plus, surpaie son logement, parfois de plus de 10 000 euros, parce que maintenant les programmes doivent êtres mixte, c'est à dire comporter des logements sociaux dans les mêmes immeubles que les logements normaux. Et comme le promoteur fait un prix d'ami aux organismes d'HLM, ce sont les acquéreurs individuels qui surpaient leur logement pour compenser.
    Je suis écoeurée des privilèges des HLM (à qui, en plus, on ne demande pas de loger les vrais pauvres : faut pas mettre en danger leur rentabilité). Au point que je viens de refuser d'ouvrir un livret A : je ne veux pas les financer par cet intermédiaire.