Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
LaVieImmo.com

Forum Neuf

Nouveau sujet

VEFA - façade à l'opposé de ce qui était initialement prévu

0 Reco 29/07/2021 à 13:59 par Bichette

Bonjour à tous,

J'ai acheté en 2019 un appartement sur plan, avec une façade impeccable dans la plaquette commerciale (je sais, ce n'est pas contractuelle, mais le visuel joue beaucoup lors de l'achat, on ne va pas se mentir).

N'habitant pas très loin du terrain, j'ai pu y passer souvent et j'ai vu avec satisfaction l'immeuble sortir de terre, et ces dernières semaines j'attendais avec impatience qu'une couche de peinture soit apposée sur le béton brut qu'il y a actuellement.

Et hier lors de la remise des clefs, la sentence est tombée : l'architecte à décidé que ça resterait en l'état.

Forum LaVieImmo.com

Un enduit n'ayant pas été posé après le béton, ça a forcément fait des bulles, et la façade en est truffée. Il paraît que c'est "à la mode" (selon la femme qui m'a remis les clefs de l'appartement hier... si si elle a osé).

Le soucis c'est que c'est que le résultat est immonde, on dirait tout simplement que la façade n'a pas été terminée ! En plus de cela, ça jure avec les immeubles d'à côté qui sont neufs aussi mais qui ont des façades bien plus aboutie (et alors même qu'on est dans une zone pavillonnaire, ce sont nos voisins qui vont être contents).

L'architecte considère que c'est fini, moi non, et d'après ce que j'ai compris, je ne suis pas la seule dans l'immeuble.

Est-ce qu'il y a un moyen, un fondement juridique, pour contraindre l'architecte à faire quelque chose ? (consentement, dol... personnellement, si j'avais su que j'allais avoir ça à la fin, je n'aurai jamais acheté).

Je vous remercie pour vos conseils et retours d'expérience :)
Bonne journée à vous tous,
Bichette


1 Reco 26/08/2021 à 12:26 par James007

Bonjour quelle est le nom du programme immobilier ainsi que l'emplacement ?
Et c'est une décision de l'architecte, mais que le revêtement par exemple de couleur blanche pour la façade était clairement marqué dans le contrat de réservation alors ils n'ont pas respecter le contrat et vous pouvez aller en justice pour non réalisation du contrat

0 Reco 26/08/2021 à 14:24 par Bichette

Bonjour, merci de votre réponse.

Il s'agit du programme Carré Vert à Epinay sur Seine.

Après vérification dans la notice descriptive (qui fait foi), il n'y a pas marqué blanc mais bien "lasure", c'était donc laissé à l'appréciation de l'architecte. Mais après discussion avec des ouvriers, on leur aurait demandé d'aller vite (et donc de bâcler le travail) pour finir plus rapidement (sûrement pour ne pas payer les pénalités de retard).

Toutefois la notice descriptive contient aussi l'image de la façade telle qu'elle aurait dû être, et la page où apparaît l'image est paraphé, ce qui lui donne pour moi un caractère contractuel.

Forum LaVieImmo.com

(on est pas exactement sur la même chose)

Bref, on essaie de notre côté d'alerter la mairie à ce sujet, on va voir ce qui est possible de faire, parce que même si on mettait le prix pour refaire la façade, l'architecte pourrait s'y opposer dans la mesure où il possède la propriété intellectuelle de la façade. Autant dire qu'on est tous bien dégoûté dans l'immeuble actuellement.

0 Reco 26/08/2021 à 14:29 par James007

D'accords même si l'affichage commercial n'a aucun point légitime concernant la justice , si il était marqué dans le contrat alors je vous conseille de créer un groupe avec les autre propriétaires pour avoir plus de poids concernant le procès.

0 Reco 26/08/2021 à 15:15 par Bichette

Par chance on a un contact à la mairie qui serait proche du maire.

A côté, on a contacté l'urbanisme et on va monter un dossier en incluant aussi les copropriétés voisines (neuves aussi du même promoteurs, mais architecte différent de notre immeuble, les bâtisses sont d'ailleurs très belles) qui sont aussi très mécontentes d'avoir ça sous les yeux.
Un dossier avec plusieurs centaines de personnes ça a tout de suite plus de poids qu'une quarantaine de pélos :)

0 Reco 26/08/2021 à 15:22 par James007

Si vous avez un contact alors ca ira plus vite , d'ailleurs j'ai remarqué que votre maitre d'ouvrage est une filiale de action logement et pourtant votre résidence n'est pas un HLM mais bien une résidence tout à fait normal je pense qu'il a quelque chose à voir avec les malfaçons puisque de ce que j'ai vu toutes les construction auquel les maitres d'ouvrage sont par exemple dan ce cas là action logement sont destinés aux logements sociaux, et donc bas de gamme.

0 Reco 26/08/2021 à 15:52 par Bichette

Justement, c'est là que le bât baisse.

Les autres immeubles alentours sont aussi de Seqens Accession, avec un programme d'accession sociale pour permettre de devenir propriétaire (personnellement je n'ai pas forcément eu de questionnement là-dessus, tout le monde pouvait acheter tant que c'était en résidence principale), et ils ont été vendus moins chers que le nôtre (vu dans un compte rendu public d'Action Logement), pourtant ils ont des bâtiments beaucoup plus propres que le nôtre.

Effectivement on peut se positionner du côté de la malfaçon si on arrive à prouver qu'on a demander aux ouvriers de bâcler le boulot pour que ce soit fini dans les temps.

J'espère qu'on arrivera à quelque chose au travers de la mairie, personne ne veut partir dans un contentieux pendant des années, sans savoir si on a une chance, et en restant avec l'immeuble en l'état (mais en vrai, c'est plus gênant pour les habitants des habitations autour de nous, ils ont vu directement sur notre bâtiment après tout)

0 Reco 31/08/2021 à 00:43 par Gpachordi65

Je ne peux que plussoyer le message de james, c'est une question de contrat.

0 Reco 31/08/2021 à 01:21 par klechto

Exactement la même situation qu'à vécu mon beau père pour un appartement. Le chantier devait être terminé vite fait sous pression du promoteur. Plusieurs peintures et bardages n'étaient pas présents...

Les copropriétaires ont forcé la main du promoteur mais je ne saurais pas dire sur quoi ils se sont basés hélas. En tout cas ils ont eu gain de cause.

Cordialement